LE LASER

Le laser de faible intensité (LLLT-low level laser thérapy) peut être utilisé dans le soin des lésions neuro-musculo-squelettiques. Les effets induits par l'application du laser sont liés aux capacités de certaines parties de la cellule à absorber l'énergie des photons (de la lumière) et la transformer en ATP. L'ATP est le carburant nécessaire aux réactions cellulaires ce qui permet d'améliorer la fonction de la cellule. Il y a également une augmentation de la libération de l'oxyde nitrique qui stimule les facteurs de croissance et optimise ainsi la guérison tissulaire. L'oxyde nitrique améliore la microcirculation sanguine des tissus endommagés ce qui aura pour effet d'améliorer l'oxygénation et le "nettoyage" de la zone traitée. Les mécanismes inflammatoires sont donc potentialisés sans compromettre la guérison. L'inflammation est nécessaire dans le processus de guérison, elle doit être contrôlée et non arrêtée. Le laser stimule la production de collagène jusqu'à 3 fois le niveau habituel. Les effets sur la douleur ne sont pas encore très bien connus outre que la douleur pourrait être diminuée par le fait que la guérison tissulaire est accélérée; le laser aurait un effet sur la sécrétion d'opioïdes endogènes, de sérotonine et d'acétylcholine.

Le laser est contre-indiqué sur l'abdomen et la région lombaire de la femme enceinte, sur une tumeur, pour les gens prenant des immuno-suppresseurs ou des stéroïdes, sur les plaques de croissance des enfants, directement dans les yeux.